Kamoa Copper Produit Plus de Concentre de Cuivre Grace a un Deuxieme Filtre-Presse Operationnel et a Une Expansion de La Phase 2 en Avance Sur Le Calendrie

0
326
Second filter press commissioned- Members of the multinational commissioning team at the new filter press on left

Un nouveau record de production quotidienne de 721 tonnes de cuivre dans un concentré filtré a été atteint le lendemain de la mise en marche du deuxième filtre-presse. La phase 2 de l’expansion de Kamoa doublera la production pour atteindre environ 400 000 tonnes de cuivre par an.

 Le deuxième filtre-presse de Kamoa Copper a commencé à opérer le 3 octobre et a déjà produit plus de concentré de cuivre que prévu. Le deuxième filtre-presse permet au concentrateur de la phase 1 de Kamoa de tirer parti du minerai de cuivre à teneur exceptionnellement élevée qui est traité directement à partir des opérations minières souterraines et des stocks de surface de Kakula.

Le chef de projet de Kamoa Copper, Steve Amos, a déclaré : “La capacité de broyage et de flottation de la phase 1 de Kamoa Copper s’est avérée supérieure aux paramètres de conception. En tant que tel, le filtre-presse supplémentaire permet à Kamoa de profiter du débit supplémentaire de l’usine pour produire plus de cuivre que la production nominale estimée qui est d’environ 200 000 tonnes par an. La capacité de filtration supplémentaire permettra également à l’équipe d’exploitation de Kamoa de trouver le ” point idéal ” entre les récupérations de cuivre et les teneurs en cuivre du concentré. ”

Lors de la mise en marche initiale du deuxième filtre-presse, un nouveau record de production quotidienne de 721 tonnes de cuivre dans un concentré filtré a été atteint le 4 octobre 2021. Le deuxième filtre-presse augmente la production d’un concentrateur de cuivre qui génère déjà un débit supérieur à celui prévu précédemment. Le concentrateur de cuivre de la phase 1 a produit un débit de 12 600 tonnes de minerai par jour, depuis le mois de déclaration précédent, soit 10,5 % de plus que le débit prévu d’environ 11 400 tonnes par jour.

Regardez une courte vidéo sur la mise en service du deuxième filtre-presse à concentrer à Kamoa Copper :

En outre, le développement de la phase 2 de l’usine de concentration de Kamoa Copper, qui devrait permettre de doubler la production de cuivre à près de 400 000 tonnes par an, se déroule en avance sur le calendrier.

L’équipe du projet s’attend à ce que l’usine de concentration de la phase 2 commence à fonctionner au cours du deuxième trimestre (T2) de l’année 2022.

L’usine de concentration de la phase 2, d’une capacité de 3,8 millions de tonnes par an (Mtpa), est une réplique de l’usine de concentration de la phase 1, et est construite à côté de cette dernière. Amos a également déclaré que “Kamoa a commandé un troisième filtre-presse qui sera installé dans le cadre de l’expansion du concentrateur de la phase 2.” Le concentrateur de la phase 2 était plus qu’à moitié terminé à la fin du mois de septembre 2021.

“L’industrie minière congolaise a en effet un avenir très brillant. Après avoir relevé la barre de la livraison de la construction, Kamoa Copper se fixe pour objectif de relever la barre environnementale, sociale et de gouvernance pour la production de cuivre à ultra-faible teneur en carbone dont notre monde a désespérément besoin pour la transformation énergétique. Nous avons tous les atouts pour y parvenir. Nous avons la bonne équipe, les bonnes parties prenantes et nous sommes fiers de le faire en partenariat avec le gouvernement de la RDC “, explique Robert Friedland, fondateur et coprésident exécutif d’Ivanhoe.

À la fin du mois de septembre, Kamoa Copper disposait de stocks de minerai en surface d’environ 3,66 millions de tonnes titrant 4,73 % de cuivre, contenant plus de 173 000 tonnes de cuivre (ou 381,4 millions de livres de cuivre). Ces stocks sont en place pour faciliter une transition transparente et efficace vers une production en régime permanent pour le concentrateur de la phase 2 en 2022.

Le Covid 19 a retardé de manière massive les projets miniers, d’infastructure et autres projets industriels entravés par des goulets d’étranglement au niveau de l’approvisionnement et, de manière prévisible, sujets à d’importants dépassements de coûts. Kamoa Copper est fier que ses réalisations soient en avance sur le calendrier et conforme au budget.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here